Le premier ministre libyen salue le soutien du Maroc à la réconciliation nationale dans son pays

Le premier ministre libyen salue le soutien continu du Maroc à la réconciliation nationale dans son pays




c a salué, à l’issue d’un entretien téléphonique avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, le renouvellement de la détermination du Maroc de continuer à soutenir la réconciliation nationale dans son pays.




Dans un post sur son compte Twitter, le Premier ministre libyen Abdulhamid Dabaiba, qui a été élu le 5 février en Suisse en tant que chef de l’Exécutif libyen par le Forum de dialogue politique libyen, sous l’égide de l’ONU, s’est dit « heureux » de s’être entretenu avec le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, qui lui a transmis « les salutations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

Il a salué une déclaration que lui a faite Nasser Bourita, qui a réaffirmé la détermination du Royaume de « continuer à apporter son soutien à la Libye, parrainer tout dialogue entre les Libyens et jouer le rôle de facilitateur principal de la réconciliation nationale ».




Le Royaume du Maroc avait salué l’élection par le Forum de dialogue politique libyen, sous l’égide des Nations unies, d’une autorité exécutive temporaire en Libye. Dans une conférence de presse tenue à Rabat à l’occasion de la 34e session ordinaire du Sommet de l’Union africaine (UA), Nasser Bourita avait indiqué que le Maroc félicitait les nouveaux membres du Conseil présidentiel libyen, et saluait le choix du Premier ministre en la personne de Abdulhamid Dabaiba.

Le Royaume considère que la création de cette institution nouvelle est à même de renforcer le pouvoir exécutif dans l’accomplissement de ses missions et de répondre aux attentes du peuple Libyen.




C’est ce qu’avait alors ajouté le chef de la diplomatie marocaine. Le Maroc estime qu’il s’agit d’un important pas pour l’unification des institutions, le soutien à la stabilité et la réponse aux besoins quotidiens des Libyens, outre la création des conditions nécessaires à la tenue des prochaines élections prévues le 24 décembre 2021, avait indiqué Nasser Bourita,.

Il a formé le vœu que toutes les institutions libyennes adhérent à cette avancée et apportent leur soutien à l’autorité exécutive temporaire dans l’accomplissement de ses missions. La satisfaction du Maroc émane des réunions tenues au Royaume durant les derniers mois à la demande des frères libyens.




Mais aussi de l’interaction du Royaume du Maroc en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, avait expliqué le ministre, soulignant que ces réunions ont contribué de façon palpable à la création d’un climat de confiance et permis aux acteurs libyens de transcender les obstacles et de faire valoir l’intérêt suprême de la Libye et des Libyens.

Le Royaume, conformément aux hautes orientations du Roi, œuvrera avec l’autorité exécutive temporaire et l’ensemble des institutions légitimes en Libye pour faire réussir les prochaines échéances électorales au service de la stabilité et du développement dans ce pays maghrébin frère, avait souligné Nasser Bourita.