Saad-Eddine El Othmani fustige la « guerre médiatique » du Polisario

Saad-Eddine El Othmani fustige la « guerre médiatique » du Polisario




Le chef du gouvernement marocain a déclaré que le Front Polisario multiplie les fausses informations, se livrant à une « guerre médiatique » et des « victoires imaginaires ». Le mouvement a affirmé lundi avoir tué trois militaires marocains dans le sud du pays.




Dans un tweet, le chef du gouvernement marocain Saad-Eddine El Othmani, a relevé, mercredi, que le Front Polisario s’est illustré dernièrement en vainqueur de combats qui auraient eu lieu dans la zone, objet de conflit. Il se réfère au communiqué publié lundi dernier par le mouvement indépendantiste soutenu par l’Algérie, qui fait état d’une « opération contre une garnison des forces marocaines stationnée à Ouarkziz, à l’intérieur du Royaume du Maroc » dans la région d’Akka (sud). Le communiqué abondamment relayé par l’agence sahraouie SPS signale qu’il y a eu plus que trois militaires marocains tués.




L’opération aurait permis « de saisir des armes, des munitions et des documents ». Mais jusqu’à présent, aucune source officielle marocaine n’a pu confirmer cette information. Une page Facebook des Forces armées royales qualifie pour sa part l’opération du Polisario de « rumeur malveillante des ennemis de la nation marocaine ». Cette page Facebook non officielle a souligné que « le Polisario se dit en état de guerre de légitime défense depuis que le Maroc a envoyé des troupes dans la zone tampon de Guerguerat pour chasser un groupe de militants sahraouis qui bloquaient la seule route vers la Mauritanie voisine ».