Vaccin anti-covid: ce qu’a dit la presse espagnole sur le Maroc

Vaccin anti-covid: ce qu’a dit la presse espagnole sur le Maroc




Premier pays africain à lancer une campagne de vaccination contre le Covid-19, le Maroc est à juste titre parmi les premiers pays au monde à développer une stratégie proactive, audacieuse et pionnière pour immuniser ses citoyens contre les effets de ce virus mortel, soulignent des sites espagnols.




Lancée il y a près de deux semaines, cette stratégie commence à porter ses fruits. Près de 800.000 personnes ont déjà été vaccinées dans plus de 3.000 unités spécialisées mises à la disposition de la population pour assurer la bonne organisation et le succès de cette opération, affirment les portails espagnols « tribunalibre » et « lasrepublicas ».

(Plus d’un million de personnes au moment où nous publions cet article, 1.112.103 personnes précisément). À cet égard, ajoutent les publications, il convient de souligner la mobilisation de tous les services concernés et de la société civile en faveur de la campagne de vaccination au Royaume du Maroc.




Alors que d’autres pays voisins comme l’Algérie ne trouvent pas encore le chemin vers l’immunisation de leurs populations, le Royaume du Maroc a déjà atteint sa vitesse de croisière et prévoit de vacciner 80% de sa population, selon les médias espagnols.

Pour atteindre cet objectif, le roi Mohammed VI a donné ses hautes instructions aux autorités compétentes pour veiller à la bonne préparation et au bon déroulement de cette opération nationale d’envergure, tant sur les plans sanitaire, logistique que technique, rappellent les mêmes sources. Le Souverain a mis l’accent notamment sur l’accessibilité du vaccin.




Ceci dans un cadre social et solidaire, et sa disponibilité gratuitement et en quantités suffisantes, ainsi que sur la logistique médicale de transport, d’entreposage et d’administration du vaccin sur l’ensemble du territoire et la mise en place d’un système efficace de pré-enregistrement des bénéficiaires, font savoir « tribunalibre » et « lasrepublicas ».

À cet égard également, le roi a appelé à la mobilisation de tous les services et départements concernés, en particulier le personnel de la Santé, l’administration territoriale et les forces de l’ordre, ainsi que l’appui nécessaire des Forces Armées Royales, concluent les sites espagnols.