La Belgo-marocaine Asma Boujtat devient Ambassadrice des Sciences 2021

La Belgo-marocaine Asma Boujtat devient Ambassadrice des Sciences 2021




Technologue de laboratoire, la scientifique et chercheuse Asma Boujtat a été élue, jeudi, Ambassadrice des Sciences 2021 par la campagne Women Award in Technology and Science (WATS) de l’Institut d’encouragement de la recherche scientifique et de l’innovation de la Région de Bruxelles-Capitale (Innoviris). Cette distinction a pour objectif d’améliorer la représentation des femmes dans les filières scientifiques.




Asma Boujtat, technologue depuis 12 ans, s’est dite «très fière et honorée». «Je me suis engagée dans ce concours pour montrer une autre image des scientifiques. On pense souvent à un homme avec des cheveux blancs et des lunettes derrière son microscope et surdiplômé.

Moi, je n’ai pas fait de longues études universitaires, je sors d’une haute-école», a-t-elle indiqué, citée par la RTBF. Avec le prix WATS, la scientifique et chercheuse Asma Boujtat participera cette année à des campagnes destinées aux jeunes filles, pour les encourager à s’investir dans les technologies et les sciences.




10 000 euros lui seront consacrés, également pour appuyer ses actions visant à promouvoir les carrières scientifiques des femmes. Aujourd’hui, Asma travaille dans un laboratoire de microbiologie, qui s’intéresse particulièrement aux bactéries et à leur fonctionnement, «notamment par rapport à la résistance aux antibiotiques».

«De plus en plus de bactéries sont résistantes à nos médicaments, on doit donc mieux les comprendre. Je travaille plus spécifiquement sur la purification des protéines, je les rends le plus pures possible pour que mes collègues puissent travailler dessus», a-t-elle expliqué.