Îles Canaries: un Marocain décède à la prison de Las Palmas

Îles Canaries: un Marocain décède à la prison de Las Palmas




Un Marocain de 21 ans, en détention provisoire dans une cellule individuelle à la prison de Las Palmas, est décédé dans des circonstances encore floues. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès.




Dans une vidéo qui a circulé ces derniers jours au Maroc, une femme déplorait l’isolement de son fils, en détention provisoire à la prison de Las Palmas. Sans nouvelles de lui depuis un moment, elle craint qu’il ne soit déjà mort.

La vidéo a été abondamment relayée par certaines associations marocaines en Espagne, suivie de commentaires qui semblent confirmer la mort du jeune homme dans le centre de détention pour migrants (CIE) de Las Palmas à Gran Canaria.

Le responsable du centre, Arcadio Díaz Tejera, a confié à EFE qu’aucun décès n’y a été enregistré et qu’il n’y avait pas eu de fumée dans la cellule du jeune Marocain, comme l’a affirmé sa mère dans la vidéo.




Par contre, le consul du Maroc aux Îles Canaries, Ahmed Moussa, a confirmé qu’un de ses concitoyens, âgé de 20 ans, est décédé à Gran Canaria, mais pas dans le centre de détention des migrants.

Celui dont fait cas le consul, est mort, alors qu’il était en détention provisoire à la prison de Las Palmas II, à Juan Grande. Le tribunal compétent a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes du décès.

La diffusion de cette nouvelle intervient une semaine après que le gouvernement marocain a exprimé son inquiétude à l’ambassadeur d’Espagne au Maroc sur les mauvais traitements dont sont victimes certains migrants marocains à Gran Canaria.