Entretien téléphonique entre Nassser Bourita et le commissaire européen Olivér Várhelyi

Entretien téléphonique entre Bourita et le commissaire européen c




Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita, a eu, ce jeudi, un entretien téléphonique avec le Commissaire à l’Elargissement et à la Politique européenne de Voisinage, Olivér Várhelyi.




Cet entretien, qui s’inscrit dans le cadre des consultations régulières entre les deux responsables, a été l’occasion pour Nasser Bourita de rendre hommage à l’engagement volontariste du Commissaire Olivér Várhelyi, et d’exprimer toute son appréciation pour son sens de l’écoute et sa démarche participative et réellement partenariale.

À cet égard, Bourita a salué la publication par la Commission européenne le 9 février, de la Communication sur « Un partenariat renouvelé avec le Voisinage Sud : un Agenda pour la Méditerranée ». Cette Communication intervient à point nommé dans un contexte marqué par la crise sanitaire; elle constitue un développement apprécié pour son approche.




Mais aussi pour son contenu et les perspectives prometteuses qu’elle ouvre. Le ministre s’est ainsi félicité que la Communication européenne conforte les ambitions convenues lors du Conseil d’Association de juin 2019 et de la visioconférence ministérielle du 02 octobre 2020.

Elle consolide la nouvelle structuration des relations bilatérales Maroc-UE en 4 espaces (politique et sécurité, économique et social, valeurs, connaissances partagées) et 2 axes (environnement et changements climatiques ; mobilité et migration). En particulier, Bourita a relevé avec satisfaction la convergence réelle des domaines d’action retenus par cette Communication.




Mais aussi son Plan d’investissement, avec les priorités du Royaume arrêtées par le Roi Mohammed VI, dans Son Discours du Trône, pour consolider la résilience de l’économie nationale ; ce qui illustre la pertinence et la sagesse de la Vision Royale.

À rappeler que le plan européen, dont le budget s’élèverait jusqu’à 7 milliards d’euros pour la période 2021-2027, propose notamment une participation européenne au Fonds d’Investissement Stratégique Mohammed VI, l’accompagnement du Partenariat vert Maroc-UE et des objectifs du Royaume en matière d’énergies renouvelables, le soutien à la mise en place de systèmes de protection sociale.




Mais aussi l’appui à la stratégie agricole Generation Green, ou encore, l’appui au secteur de l’enseignement supérieur. Cet engagement européen participe d’une logique d’investissement durable gagnant-gagnant, à même de contribuer à une intégration économique bénéfique non seulement entre le Maroc et l’UE, mais aussi au sein du continent africain.

L’entretien téléphonique entre le Commissaire Várhelyi et Bourita a été l’occasion de se féliciter du dynamisme du partenariat stratégique entre le Maroc et l’Union européenne, et de réaffirmer l’engagement des deux parties pour resserrer davantage leur coopération multidimensionnelle.