Des migrants subsahariens appellent le roi Mohammed VI au secours

Des migrants subsahariens appellent le roi Mohammed VI au secours




L’Association des migrants subsahariens pour la défense des droits et de la dignité humaine (AMSDH) dénonce les exactions dont sont victimes des migrants subsahariens et appelle le roi Mohammed VI au secours. Elle souhaite qu’une nouvelle campagne de régularisation exceptionnelle soit lancée.




« Depuis plus de huit mois, des migrants résidant dans les grandes villes du Nord du pays en général et dans la ville de Rabat en particulier sont victimes d’arrestations, de chasse à l’homme », dénonce l’AMSDH dans un communiqué cosigné avec le Réseau Afrique migration intégration (RAMI) et la Plateforme migrant Maroc (PLAFOMIMA).

Ils sont aussi victimes d’exactions qui sont menées « sous forme de contrôles aux faciès et qui ciblent exclusivement la communauté des migrants noirs.




Ils sont capturés telles des bêtes sauvages par des civils parfois identifiés comme des voyous du quartier », précise l’association des migrants subsahariens pour la défense des droits et de la dignité humaine.

Les migrants qui résistent à toute interpellation se voient « bastonnés puis livrés aux forces auxiliaires ou encore aux services de police où ils seront gardés quelques heures puis vont être refoulés vers les villes du Sud ». Face à cette situation, l’AMSDH a appelé à « un arrêt immédiat de cette campagne ».




L’association a, par la même occasion, demandé « un renouvellement sans condition des cartes de séjour des migrants en possession d’une et dans l’incapacité de remplir les conditions de renouvellement ».

L’association a par ailleurs appelé le roi Mohammed VI au secours. Elle souhaite qu’une « nouvelle campagne de régularisation exceptionnelle » soit lancée « afin de redonner aux migrants sans-papiers arrivés après les précédentes campagnes de régularisation leur dignité perdue ».