Vaccination: le Maroc fait mieux que l’Union Européenne

Vaccination: « le Maroc fait mieux que les 27 pays européens! »




Bien que le Maroc n’ait commencé la vaccination de sa population que depuis trois semaines, le Royaume fait partie des pays à avoir vacciné le plus, sa population. De quoi déclencher la grogne au sein de l’UE restée à la traîne.




« L’humiliation de l’Union européenne » titre le journal britannique, Express, en prenant pour exemple le Maroc qui « bat l’union (européenne) sur la vaccination… malgré le lancement de sa campagne depuis trois semaines ».

La publication anglaise se fait ainsi l’écho d’une grogne qui enfle dans plusieurs pays, notamment en France, à mesure que l’écart se creuse dans la gestion des campagnes de vaccination à travers le monde.

Et là encore, comme aux premières heures de la pandémie en 2020, les pays dits développés ne font pas figure d’exemples. Le Maroc s’était ainsi illustré l’année dernière pour sa gestion exemplaire de la pandémie.




Le Royaume du Maroc revient en force avec sa campagne de vaccination qui jusqu’à présent s’avère être un sans faute.

Brandi plus d’une fois en référence pour sa bonne gestion du confinement, la mise en œuvre rapide d’un circuit de production et de distribution de masques vendus à des prix imbattables, son faible taux de mortalité face à la maladie, le Maroc est à nouveau promu au rang de bon élève face à une Union européenne qui peine à s’organiser face à la pandémie.

Le Maroc est ainsi le 9e pays au monde à avoir vacciné, en date du 14 février, le plus de personnes au sein de sa population selon le site spécialisé ourworldindata.org.




De son côté, le militant Charles-Henri Gallois, fondateur du mouvement Frexit en France, se base sur un autre classement qui établit le Maroc en 17e position des pays non européens à avoir plus vacciné (en pourcentage de sa population) que l’Union européenne.

« Israël, Émirats arabes unis, Seychelles, Royaume-Uni, Palaos, Bahreïn, États-Unis, Chili, Serbie, Monaco, Maldives, Suisse, Singapour, Norvège, Islande, Turquie, Maroc » énumère-t-il sur Twitter en notant pour exemple « le Maroc, qui a commencé sa campagne de vaccination il y a seulement trois semaines et se porte déjà mieux ».


Des propos repris par la publication britannique qui y voit une gifle cinglante administrée à une Europe qui accuse des retards de livraison importants des vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca et peine à respecter son calendrier de vaccination.

Des difficultés qui contraignent certains pays européens à reporter des primo-injections pour réserver les doses disponibles à ceux qui sont dans l’attente d’une seconde injection.