Tanger va se doter d’une zone industrielle pour les PME du textile

Tanger va se doter d’une zone industrielle pour les PME du textile




Le drame survenu lundi 8 février dans l’atelier clandestin de textile à Tanger causant la mort de 28 employés, a contraint les autorités locales à prendre en urgence la décision de créer une nouvelle zone industrielle.




À la suite de ce drame, la municipalité a tenu plusieurs réunions avec des associations professionnelles, la Chambre de commerce, d’industrie et de service, et ses autres partenaires. Une décision importante a sanctionné cette série de rencontres.

Il s’agit de la création d’une nouvelle zone industrielle au profit des PME du textile respectant les normes de sécurité en vigueur. La zone industrielle destinée aux entreprises du textile sera installée sur une superficie de 17 hectares, et regroupera toutes les usines de textile dans des cadres adaptés à leurs capacités de production et à l’effectif de leurs personnels.




D’après une enquête réalisée après la survenue du drame, une dizaine d’unités de textile s’étaient installées dans cette zone d’habitation du centre-ville. Elles seront toutes transférées sur le site de la zone industrielle, vers la périphérie.

L’Association marocaine des lauréats des instituts du textile et de l’habillement (AMALITH) avait lancé une pétition pour demander au Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima de mettre en place une nouvelle zone industrielle au profit des PME du textile-habillement et de promouvoir les programmes d’innovation et de création de nouvelles marques nationales.