Allemagne: un Marocain de 12 ans sauve un immeuble d’un incendie

Allemagne: un Marocain de 12 ans sauve un immeuble d’un incendie




Un jeune marocain de 12 ans a permis de sauver les résidents d’un immeuble de Kassel en Allemagne d’un incendie provoqué par deux jeunes âgés de 16 et 17 ans. Un acte héroïque et courageux du jeune Laroussi, salué par les résidents de l’immeuble ainsi que par les autorités.





12 ans et déjà pompier dans l’âme. Laroussi se rendait au supermarché avec un de ses amis, lorsqu’il a vu de la fumée sortir d’une des fenêtres de la cage d’escalier d’un immeuble au quartier de Forstfeld. Sans réfléchir, le jeune marocain s’est précipité dans le bâtiment et a enjambé les marches jusqu’au cinquième étage.

À la question de savoir s’il n’avait pas peur du feu, il répond que l’important était d’éviter que le pire n’arrive, même s’il sait qu’il courait un grand danger en se précipitant dans ce genre d’immeuble. « J’avais juste peur pour ma main gauche parce qu’elle a été victime d’une fracture.




J’ai pensé que je pourrais tomber en montant les escaliers. Mais cela ne s’est pas produit », rapporte hna.de. Arrivé au cinquième étage, le Marocain découvre que la source de l’incendie est un vase de fleurs artificielles.

Il sonne à la porte d’un appartement au hasard et appelle à l’aide. La femme qui lui a ouvert la porte se réjouit de la spontanéité du garçon. « Sinon, quelque chose de pire se serait produit. Il était vraiment courageux. Tu dois dire ça », insiste-t-elle auprès du journaliste venu l’interroger sur les circonstances du drame évité de justesse.




Les policiers appelés à la rescousse ne sont arrivés qu’après une heure pour effectuer le constat d’usage. Le porte-parole de la police, Ulrike Schaake, a déclaré que le geste du jeune garçon a permis de circonscrire l’étendue des dégâts.

Dans sa déposition à la police, Larossi a déclaré avoir rencontré les deux présumés pyromanes dans la cage de l’escalier. Ils seraient sortis de l’immeuble par la porte arrière. Interrogés par la police sur ses réelles motivations, le jeune garçon a répondu que l’entraide et la solidarité font partie de l’ADN des Marocains.