La campagne de vaccination marocaine saluée par les ambassadeurs à la CEA-ONU

Covid-19: la campagne de vaccination marocaine hautement saluée par les ambassadeurs à la CEA-ONU




La proposition du partage de l’expérience marocaine en matière de vaccination contre la Covid-19 a été hautement saluée, ce mardi 23 février 2021, à Addis-Abeba, par les ambassadeurs accrédités auprès de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA-ONU).




Les diplomates réagissaient dans ce sens à l’intervention de l’ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui a présidé ce mardi 23 février 2021, par visioconférence, une réunion des ambassadeurs des Etats membres de la CEA-ONU au cours de laquelle la secrétaire exécutive de la CEA-ONU, Vera Songwe, a présenté le rapport des activités du dernier trimestre de 2020 de la Commission.

Arrouchi qui s’exprimait lors de cette réunion a mis en évidence l’expérience marocaine de lutte contre la Covid-19, en mettant en avant la campagne nationale de vaccination qui a été lancée le 28 janvier dernier dans les différentes régions du Royaume. Le diplomate marocain a rappelé, dans ce cadre, la disponibilité du Royaume à partager son expérience en matière de stratégie de vaccination.




Ceci dans le cadre d’une solidarité agissante au profit de ses frères africains. La proposition marocaine a été hautement saluée et il a été convenu d’organiser à cet effet un séminaire conjointement avec d’autres pays, pour partager les expériences en matière de stratégie de vaccination avec les autres pays africains, et ce, à la veille du lancement de la première campagne de vaccination en Afrique, indique-t-on auprès de la mission du Royaume à la CEA-ONU.

La proposition de la création d’une plate-forme d’experts africains de lutte contre les épidémies a été également réitérée lors de cette réunion dans le but d’accompagner les autorités compétentes africaines dans leurs campagnes de lutte contre la pandémie de la Covid-19. Lors de cette réunion, différents rapports ont été examiné; ils sont en lien direct avec le développement économique dans les pays africains.




Les pays africains qui ont été touchés de plein fouet par la pandémie actuelle. La secrétaire exécutive de la CEA-ONU a mis l’accent sur la nécessité de rassembler les efforts autour d’une action commune, en étroite collaboration avec le secteur privé, afin de récolter les fonds nécessaires pour l’achat des vaccins.

S’agissant de la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), les interventions ont porté sur les opportunités qu’elle pourrait apporter au continent concernant les secteurs vitaux, à savoir la création de deux millions d’emplois, la promotion de l’export inter-régional pouvant générer un milliard de dollars de revenus. Il convient de rappeler que le Maroc préside, depuis 2018, le bureau de la conférence des ministres des Finances des Etats membres de la CEA-ONU.