Prévu en juin, l’Africa Lion «sera une bonne opportunité d’entraînement pour les alliés américains»

Prévu en juin, l’Africa Lion «sera une bonne opportunité d’entraînement pour les alliés américains»




Lors d’un point de presse téléphonique, tenu ce mardi, le major général Andrew M. Rohling, général de division et commandant adjoint de l’armée de terre des États-Unis pour l’Europe et l’Afrique, a déclaré que l’exercice militaire African Lion 2021 «sera une bonne occasion de formation pour les alliés [américains]».




Le point de presse a discuté de la décision de l’armée américaine de consolider l’armée de l’Europe et celle de l’Afrique en un seul commandement de quatre étoiles. Il a également évoqué l’exercice d’entraînement multinational des soldats africains prévu en juin 2021. Cette formation militaire se déroulera dans trois pays, à savoir le Maroc, la Tunisie et le Sénégal. Selon le général Rohling, «la Tunisie sera le vecteur de l’African Lion.




Ceci dans la majorité des entraînements dans la région». Annulé en 2020 en raison de la pandémie de la Covid-19, l’African Lion 21 est «conçu pour être flexible» et réunira près de «5 000 militaires d’Afrique du Nord et d’ailleurs». Pour mémoire, les planificateurs de l’armée américaine en Europe méridionale ont rencontré à Agadir leurs homologues militaires marocains du 20 au 30 janvier pour organiser ce plus grand exercice militaire en Afrique.