Sebta: 10 ans de prison pour le marocain qui a forcé le passage frontalier de Tarajal avec un fourgon

Sebta: 10 ans de prison pour le marocain qui a forcé le passage frontalier de Tarajal avec un fourgon




Un tribunal de Sebta a condamné, ce mardi 23 février 2021, un Marocain à 10 ans de prison. En 2019, il avait forcé le passage frontalier de Tarajal avec un fourgon transportant 52 ressortissants d’Afrique subsaharienne.




Le verdict est tombé dans l’affaire de Mohamed R. A. qui était poursuivi par la justice espagnole pour avoir forcé, en novembre 2019, le passage frontalier de Taraja avec un fourgon transportant 52 ressortissants d’Afrique subsaharienne.

Selon la presse espagnole, dont l’agence EFE, cet originaire de Tétouan, installé en France avant les faits, a écopé de 10 ans de prison ferme pour divers chefs d’accusation dont « crimes contre les droits de citoyens étrangers », « agression » et « conduite imprudente ».




Les faits remontent aux premières heures du 18 novembre 2019 quand le fourgon conduit par Mohamed R. A. avait foncé dans les clôtures métalliques du poste frontalier réussissant à parcourir plusieurs centaines de mètres avant d’être mobilisé.

Le fourgon, qui avait failli emboutir une ambulance venant dans le sens inverse, transportait trente-quatre hommes, seize femmes et deux bébés. Certains des passagers avaient été blessés alors que d’autres avaiennt réussi à prendre la fuite.