Une femme et son enfants meurent dans le naufrage d’une embarcation près d’Al Hoceïma

Une femme et son enfants meurent dans le naufrage d’une embarcation près d’Al Hoceïma




Une femme subsaharienne et son fils de cinq ans sont morts noyés, lundi, après le naufrage de l’embarcation dans lequel ils voyageaient. Le drame est survenu sur les rives de la mer d’Alboran, selon des sources de l’Association marocaine des droits humains dans la région du Rif, relayé par l’agence EFE.




Le bateau transportait une soixantaine de migrants depuis les côtes d’Al Hoceïma et se dirigeait vers les côtes de l’Andalousie, lorsque son moteur est tombé en panne alors qu’il était en haute mer.

La Marine royale marocaine a repéré l’embarcation à la dérive. Les corps ont été transférés à la morgue, bien que la nationalité de la femme et de son enfant n’ait pas encore été déterminée. Les rescapés ont été transférés, quant à eux, sur la côte et remis à la Gendarmerie royale.




La Gendarmerie royale prend en effet généralement en charge les cas de migration irrégulière et les transfère vers les villes du sud du Royaume du Maroc.

Jusqu’à présent, aucune source officielle marocaine n’a commenté ce drame, précise EFE qui rappelle que la migration irrégulière en provenance des côtes méditerranéennes a chuté de façon drastique en 2021, avant de reprendre pour ceux qui optent pour la «route atlantique» au lieu de celle des Îles Canaries.