La commission européenne salue l’engagement du Maroc en faveur du nouvel agenda pour la Méditerranée

Maroc-UE: la commission européenne salue l’engagement du royaume en faveur du nouvel agenda pour la Méditerranée




La position européenne a été exprimée par le Commissaire européen au voisinage, Olivér Várhelyi, qui réagissait dans un tweet aux déclarations du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à l’agence Europe au sujet de la récente communication de l’UE sur sa nouvelle politique.

Olivér Várhelyi





«Merci pour votre engagement», a affirmé le Commissaire Várhelyi, notant que le Maroc et l’Union Européenne travailleront ensemble à cet effet. «Nous travaillerons ensemble pour mettre en œuvre un nouvel agenda pour la Méditerranée afin de stimuler la reprise économique, relever les défis communs et renouveler et renforcer notre partenariat, dans l’intérêt mutuel et au profit de tous», a-t-il déclaré.

Dans une interview à l’agence Europe, Nasser Bourita a affirmé que la communication de la Commission européenne au sujet d’un nouvel agenda pour la Méditerranée est «pertinente pour son timing et novatrice par son approche», se félicitant du fait que le Commissaire européen Olivér Várhelyi et l’UE en général ont fait un effort.




Celui d’avoir consultés les pays concernés avant la finalisation de la communication. Le ministre a noté que le contenu de la communication de la Commission européenne «nous conforte dans la démarche globale», rappelant qu’en juin 2019, le Maroc et l’UE se sont mis d’accord sur quatre axes de coopération qui sont, aujourd’hui, très pertinents.

Dans sept des douze projets phares proposés, notamment le Fonds Mohammed VI pour les investissements stratégiques, les énergies renouvelables, l’agriculture durable, la protection sociale, «le Maroc sent une convergence entre les priorités nationales et les priorités que l’UE veut donner dans ses relations avec le voisinage», a ajouté Nasser Bourita dans son interview à l’agence Europe.