Maroc-Royaume-Uni: une liaison maritime directe pour éviter les complications du brexit

Maroc-Royaume-Uni: bientôt une nouvelle liaison maritime directe pour contourner les complications liées au brexit




La nouvelle ligne maritime, qui reliera directement Tanger à Poole dans le sud de l’Angleterre, devrait permettre aux produits marocains d’arriver sur le territoire anglais en moins de trois jours. Et ce, en évitant les complications engendrées par le Brexit.




Une nouvelle route de navigation directe devrait voir le jour entre le Maroc et le Royaume-Uni afin d’aider les produits marocains à éviter les frictions frontalières nées du Brexit sur les marchandises arrivant via l’Europe par voie routière.

Cette nouvelle ligne maritime, qui reliera directement Tanger à Poole dans le sud de l’Angleterre, et qui sera gérée par United Seaways, devrait permettre aux produits marocains d’accéder en moins de trois jours au territoire anglais, contre plus de six jours actuellement par voie terrestre.

Cette nouvelle voie devrait également permettre d’éviter la congestion routière et les procédures d’importations supplémentaires engendrées par le Brexit.




L’information a été confirmée à des médias britanniques par United Seaways, le spécialiste anglais du transport maritime, dont la mission consiste à développer le commerce transfrontalier britannique, en identifiant et ouvrant de nouvelles voies maritimes entre le Royaume-Uni et des destinations jugées stratégiques.

Le management d’United Seaways, cité par la presse anglaise, espère que cette nouvelle route maritime encouragera les importateurs britanniques à s’approvisionner de plus en plus en Afrique du Nord.

Les fruits et légumes constituent la majorité des exportations marocaines vers le Royaume-Uni, bien qu’elles restent faibles par rapport aux exportations de l’UE.




Les importateurs britanniques ont ainsi acheté 180 millions de livres de produits frais au Maroc l’année dernière, contre près de 1,8 milliard de livres pour la seule Espagne.

Toutefois, les contrôles complets aux frontières des importations en provenance de l’UE qui devraient commencer en juillet 2021 menacent de »provoquer un niveau de perturbation que l’industrie n’a pas connu depuis des générations », a déclaré Nigel Jenney, PDG de Fresh Produce Consortium, l’association commerciale britannique pour l’industrie des fruits et légumes.

Ce responsable voit donc d’un très bon œil l’ouverture d’une nouvelle route maritime entre le Maroc et le Royaume-Uni, estimant qu’elle représente une « excellente occasion » d’aider le Royaume-Uni à s’approvisionner en produits frais auprès d’autres partenaires, comme le Maroc.




Rappelons que le 1e janvier 2021 a marqué le début d’une nouvelle ère dans les relations économiques entre le Maroc et le Royaume-Uni. Ce jour-là, le Royaume-Uni est officiellement sorti de l’Union européenne (UE) et, dans le même temps, l’Accord d’association signé avec le Maroc à Londres, le 26 octobre 2019, est entré en vigueur.

Cet accord bilatéral restitue l’ensemble des effets que les deux pays s’accordaient mutuellement dans le cadre de l’Accord d’association Maroc-UE.

Pour pousser encore plus loin les relations économiques et commerciales, les gouvernements marocain et britannique tiendront, à Londres, une réunion de haut niveau dans les prochaines semaines.