Maroc-UE: Le nouveau partenariat tourné vers une transition verte

Maroc-UE: Le nouveau partenariat tourné vers une transition verte




Après une année 2020 placée sous le signe d’un partenariat « extraordinaire » entre l’Union européenne et le Maroc, les relations bilatérales pour l’horizon 2021-2027 s’articulent dans le cadre d’un nouvel agenda pour la Méditerranée avec un focus sur l’environnement, le climat et l’énergie verte.




L’année « 2020 a été une année remarquable où nous avons travaillé ensemble d’une façon exceptionnelle et efficace et nous sommes contents et fiers du résultat, on a réussi », a déclaré Claudia Wiedey, l’ambassadrice de l’Union européenne au Maroc, lors d’une conférence de presse dressant le bilan de la coopération UE-Maroc pour l’année 2020.

Et l’année 2021 s’annonce sous le signe d’un partenariat renouvelé, plus ambitieux, dans le cadre de l’Agenda pour la Méditerranée qui, guidera la coopération bilatérale, régionale de l’UE au titre de l’instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (IVCDCI) de l’UE.




Un nouvel agenda « vert »

« Nous abordons ensemble 2021 avec l’ambition commune d’un renouveau, dont les jalons ont été posés le 9 février dernier avec la Communication de l’UE pour un nouvel agenda pour la Méditerranée », a déclaré l’ambassadrice, notant que le Maroc a été consulté avant publication de cette dernière.

Claudia Wiedey a expliqué en ce sens que le nouvel Agenda « nous aidera à saisir ensemble les chances qui se présentent, dans le respect des droits de l’homme et de la bonne gouvernance, en tirant le meilleur parti possible de la transition verte et numérique et en créant des sociétés et des économies ouvertes à tous, en particulier aux femmes et aux jeunes »




Et de préciser que le respect des droits de l’homme et de l’état de droit fait partie intégrante du partenariat et que le plan rassemble un certain nombre de programmes dont un appui au Fonds Mohammed VI pour l’Investissement fait partie.

Jusqu’à 30 milliards générés

En outre, les principaux axes de la coopération stratégique entre le Maroc et l’Union européenne sur lesquels Mme. Wiedey a insisté sont le secteur de l’énergie, de l’environnement, de la lutte contre le changement climatique ainsi que l’économie verte. Le nouveau partenariat entre l’UE et ses voisins méditerranéens pour la période 2021-2027 comprend une enveloppe budgétaire de 7 milliards d’euros.




Il entre dans le cadre du nouvel instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (IVCDCI). Selon l’UE, ce fonds alloué à la coopération devrait permettre de générer jusqu’à 30 milliards d’euros en investissement privé et public dans la région dans les prochaines 10 années.

Avec ce nouvel agenda pour la Méditerranée décrit comme « ambitieux et innovant », et où le focus est donné à une transition verte et plus écolo à tous les niveaux, l’UE et le Maroc vont œuvrer à accompagner la relance post covid-19 avec la transition vers une société et des modes de consommation plus durables.