Maroc: Un Saoudien portant la nationalité australienne extradé vers Riyad

Maroc : Un Saoudien portant la nationalité australienne extradé vers Riyad




Usama Al-Husaini, un Saoudien portant également la nationalité australienne, a été arrêté au Maroc à la demande des autorités de Riyad, qui ont également demandé son expulsion vers l’Arabie saoudite dans les plus brefs délais.




Cette demande a été adressée au ministère public au Maroc, dans une lettre datée du 11 février 2021, a fait savoir la plateforme informative Prisoners of conscience.

L’homme «est récemment allé en Grande-Bretagne» et les autorités de son pays d’origine soupçonnent sa participation dans l’organisation d’«une activité d’opposition publique» au pouvoir wahhabite.

Dans ce courrier, c’est la justice saoudienne qui demande l’interpellation et la mise en détention d’Usama Al-Husaini, dans l’attente de «son expulsion immédiate vers l’Arabie saoudite». Le concerné a en effet été arrêté et incarcéré une fois arrivé au Maroc, bien qu’il se soit enregistré à l’entrée du territoire national avec son passeport australien.




Après des démarches très actives pour la demande de la remise en liberté du ressortissant, l’ambassade d’Australie a cessé d’intervenir dans ce dossier.

«Nous confirmons que les autorités marocaines vont traduire en justice Usama Al-Husaini le 3 mars, puis il sera très probablement expulsé vers l’Arabie saoudite, où réside le véritable danger, car il sera soit tué, soit emprisonné pendant plusieurs années», a rapporté la plateforme sur Twitter.

Cette dernière décrit le détenu comme «une personnalité éminente, commerçant, un érudit du Coran et un ancien professeur à l’Université du Roi Abdulaziz à Jeddah», le défendant ainsi de toute accusation de «direction ou participation» à l’activité incriminée.