Le nuage de sable du Sahara qui a traversé la France était radioactif

Le nuage de sable du Sahara qui a traversé la France était radioactif




Des poussières de sable du Sahara qui avaient survolé une partie de la France, notamment la Lorraine et la Franche-Comté est porteur d’un radioactif. C’est ce que révèlent les analyses de prélèvements effectués dans le Jura.




Les poussières transportées du Sahara s’étaient déplacés le 6 février dernier en France colorant ainsi de jaune et d’orange le ciel. Le phénomène a été observé notamment dans l’Est du pays, la Lorraine et la Franche-Comté.

Ce jour-là, Pierre Barbey, spécialiste de la radioprotection à l’Université de Caen, également scientifique de l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ARCO) se trouvait avec des amis dans le Jura. « Ce jour-là, c’était très étrange, nous avons chaussé les raquettes tôt le matin.




La neige était blanche, au fil de la balade tout a changé, ça a duré toute la journée. J’étais avec des amis qui étaient inquiets en voyant ces poussières recouvrir le sol », explique-t-il à France Télévisions.

Le scientifique avait alors pris le soin d’effectuer des prélèvements des particules atmosphériques qui jonchaient les sols, les voitures. « Le résultat de l’analyse est sans appel, du césium-137 est clairement identifié. Il s’agit d’un radioélément qui est artificiel et qui n’est donc pas présent naturellement dans le sable.




C’est un produit issu de la fission nucléaire mise en jeu lors d’une explosion nucléaire », explique l’ARCO dans un communiqué. « Des résidus de pollution radioactive datant des essais de la bombe atomique pratiqués par la France dans les années 60’ ont été identifiés dans ce nuage, fait savoir l’association.

Elle assure que cette « pollution très faible » ne représente pas de danger pour la santé. Reste à savoir si ce nuage qui a traversé de nouveau la France le week-end dernier et lundi pourrait aussi transporter cette faible charge radioactive.