Sahara: des militants d’ONG latino-américaines et africaines adressent une lettre au président américain Joe Biden

Sahara: des militants d’ONG latino-américaines et africaines adressent une lettre au président américain Joe Biden




Des militants des sociétés civiles de pays latino-américains et africains ont souligné l’importance de soutenir l’initiative marocaine d’autonomie en tant que mécanisme sérieux, crédible et objectif, et comme la seule base pour parvenir à une solution juste et durable au conflit artificiel autour du Sahara marocain.




Dans une lettre adressée samedi 27 février 2021 au président américain Joe Biden, ces militants de diverses ONG opérant dans différents pays d’Amérique du Sud ou d’Afrique ont indiqué que la résolution de ce conflit permettra de garantir à la fois la paix, le développement et la prospérité dans la région du Sahara, et ont mis en avant l’intérêt particulier accordé par le Royaume à cette région via des politiques visant à assurer son développement économique.

Les signataires de cette lettre ont aussi souligné que l’initiative marocaine d’autonomie permettra au Royaume de préserver sa souveraineté et son intégrité territoriale, faisant observer que la région du Sahara sera responsable, conformément à cette initiative, de la gestion locale et de la planification économique, sociale, culturelle et environnementale, alors que les domaines constitutionnels, religieux, sécuritaires et les relations extérieures, resteront du ressort des autorités centrales, ce qui permettra de créer un climat favorable au développement.




Ces militants d’ONG opérant dans différents pays d’Amérique du Sud ou d’Afrique ont, en outre, affirmé que la décision en décembre dernier des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara est une position réaliste, insistant sur l’importance de cette reconnaissance pour garantir les valeurs de liberté et de développement économique.

Les signataires ont également mis en avant l’importance stratégique, économique et culturelle de la région du Sahara ainsi que l’intérêt d’une gouvernance efficiente de la région, soulignant la place du Maroc en tant qu’allié important pour la liberté et la lutte contre le terrorisme dans la région, eu égard à sa contribution à la lutte contre les groupes terroristes. Le règlement du conflit autour du Sahara marocain requiert une autonomie garantissant la stabilité et le développement, ont-ils déclaré, soutenant que la marocanité du Sahara demeure la seule base pour résoudre le conflit qui n’a que trop duré et pour garantir la stabilité et les libertés.