Mondial 2030: Les Britanniques veulent concurrencer le Maroc

Mondial 2030: Les Britanniques veulent concurrencer le Royaume du Maroc




Le premier ministre britannique Boris Johnson a apporté son soutien à une candidature conjointe du Royaume-Uni et de l’Irlande pour organiser le Mondial 2030.




La bataille s’annonce palpitante pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030. En plus du Maroc d’une candidature Argentine-Paraguay-Uruguay et d’une possible candidature Bulgarie-Grèce-Roumanie-Serbie, c’est au tour des 5 fédérations des Îles britanniques de manifester leur souhait d’accueillir le Mondial.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé son soutien à une candidature conjointe de l’Angleterre, de l’Ecosse, du Pays-de-Galles, de l’Irlande du Nord et de l’Irlande à l’organisation de la Coupe du Monde 2030 de football, à un an du début du processus de sélection par la Fifa.




« C’est la patrie du football, c’est le bon moment. Ce sera quelque chose d’absolument magnifique pour le pays », a déclaré Johnson dans une interview au tabloïd The Sun. Les fédérations de football du Royaume-Uni et d’Irlande ont récemment lancé une étude de faisabilité pour envisager une candidature conjointe au Mondial 2030.

Selon la fédération anglaise, le gouvernement britannique a promis de débloquer 2,8 millions de livres pour soutenir le projet. L’Angleterre n’a pas accueilli la Coupe du monde de football depuis 1966, année où elle l’avait emportée pour la seule fois de son histoire.