L’Allemagne joue la carte de l’apaisement suite à la décision du Maroc

L’Allemagne joue la carte de l’apaisement suite à la décision du Maroc




L’Allemagne tente de jouer la carte de l’apaisement suite à la décision du Maroc de suspendre tout contact, interaction ou action aussi bien avec son ambassade à Rabat qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes.




L’ambassadeur du Maroc a été sollicité pour une audience urgente au Secrétariat d’État du ministère fédéral des Affaires étrangères au sujet de la décision des autorités diplomatiques marocaines.

Heiko Maas, chef de la diplomatie allemande aurait affirmé que « l’Allemagne ne voit aucune raison de compromettre les bonnes relations diplomatiques avec le Maroc ». Une déclaration qui sonne comme un apaisement suite à la décision du royaume. Lundi, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a adressé un courrier officiel au chef du gouvernement.




Le courrier officiel du ministre Nasser Bourita a également été adressé aux autres membres du gouvernement pour les appeler à suspendre tout contact avec « l’Ambassade d’Allemagne au Royaume du Maroc » « en raison des malentendus profonds avec la République fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales du royaume du Maroc ».

Les points de friction sont entre autres, la position de l’Allemagne sur le Sahara, son ingérence dans les affaires intérieures du Maroc et la mise à l’écart de Rabat dans des négociations sur l’avenir de la Libye lors d’une conférence organisée à Berlin en janvier 2020.