Facebook supprime plusieurs centaines de faux comptes actifs au Maroc

Facebook supprime plus de 400 faux comptes actifs au Maroc




Le réseau social Facebook a annoncé hier avoir supprimé 385 comptes Facebook, 6 pages et 40 comptes Instagram au Maroc pour «comportement inauthentique coordonné». Dans son rapport mensuel du mois de février, le réseau social a indiqué que ces pages étaient originaires «principalement du Maroc» et ciblaient «un public national».




«Nous avons trouvé ce réseau après avoir examiné des informations sur une petite partie de cette activité dans la région partagée par Amnesty International», détaille-t-on.

«Les personnes derrière ce réseau ont utilisé de faux comptes – dont certains avaient déjà été détectés et désactivés par nos systèmes automatisés – pour publier dans plusieurs groupes à la fois afin de rendre leur contenu plus populaire qu’il ne l’était», explique le rapport.

Ce dernier précise qu’ils «ont également fréquemment utilisé ces comptes pour commenter les actualités et les reportages pro-gouvernementaux de divers médias».




«Les personnes derrière cette activité ont publié des mèmes et autres contenus principalement en arabe et en français sur les actualités et les événements actuels au Royaume du Maroc, y compris des louanges pour la réponse du gouvernement à la pandémie du nouveau coronavirus covid-19.

Ils ont également souvent critiqué l’opposition au Roi Mohammed VI, les organisations de défense des droits de l’Homme et les dissidents.»

Le document précise qu’environ 150 000 comptes ont suivi une ou plusieurs de ces pages supprimées, tandis qu’environ 2 500 personnes suivaient un ou plusieurs de ces comptes sur Instagram.