Casablanca: descente policière à Derb Ghallef, des milliers de smartphones saisis

Casablanca: descente policière à Derb Ghallef, des centaines de smartphones saisis




La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a effectué plusieurs descentes, à la fin de la semaine écoulée, dans plusieurs souks casablancais de ventes d’appareils électroniques, dont le célèbre souk de Derb Ghallaf.




Ces opération ont permis d’interpeller plusieurs personnes, soupçonnées de faire partie d’un réseau criminel spécialisé dans la contrebande de téléphones portables.

Et la Brigade nationale de la police judiciaire a ainsi remis six individus au parquet général compétent, suspectés d’appartenir à un réseau criminel international de contrebande d’ordinateurs, de smartphones, de tablettes numériques, ainsi que d’équipements électroniques portables, montres et casques, entre autres. Les six mis en cause sont aussi accusés de falsification des équipements électroniques précités.




Ceci dans le but de les écouler sur les marchés marocains et ce, après modification de leurs données. Deux parmi les personnes interpellées sont également soupçonnées pour leur implication dans la contrebande de téléphones portables et d’équipements électroniques d’origine inconnue, sans doute provenant d’Europe, en vue de les écouler dans plusieurs villes marocaines, telles que Tanger, Casablanca, Tétouan et Rabat, avec la complicité des autres mis en cause.

Les enquêtes diligentées par la BNPJ ont également démontré que des téléphones hors d’usage ont subi une opération de nettoyage.




Puis ils ont été mis dans des boîtes avec des autocollants falsifiés, via des applications Web leur donnant l’aspect d’appareils neufs, de première main.

Et les descentes effectuées par la Brigade nationale de la police judiciaire ont ainsi permis la saisie de plus de 3000 téléphones portables, en sus de plusieurs dizaines de montres, de cartes électroniques et d’ordinateurs. Trois voitures ont été également saisies, ainsi que des montants d’argent sonnant et trébuchant, équivalant à pas moins de 1 million de dirhams, dont la provenance est due aux activités criminelles du réseau.