Safi: 10 ans de prison pour un dealer accusé du viol d’une septuagénaire

Safi: 10 ans de prison pour un dealer accusé du viol d’une septuagénaire




À Safi, un dealer a été condamné à 10 ans de prison suite au viol d’une septuagénaire. Le verdict est tombé: le tribunal de Safi a condamné un jeune dealer à 10 ans de prison pour viol avec violence d’une septuagénaire.




Cette sombre affaire remonte à la semaine dernière. La vieille dame, âgée de 70 ans et habitant à Zaouia de Sidi Ahmed, dans la province d’El Youssoufia, a été violée par le mis en cause qui avait pénétré son domicile dans un état d’hybriété manifeste. Selon le quotidien Al Massae, cet acte ignoble a des allures de vengeance.

Vivant seule, la septuagénaire, atteinte de maladies chroniques, avait déposé par le passé une plainte contre cet homme auprès des autorités compétentes, l’accusant de mettre le feu à son domicile. Selon les sources du quotidien, l’accusé avait planifié de pénétrer la maison de la victime.




Avant de passer à l’acte, il avait ingurgité quelques verres d’eau de vie et fumé quelques joints pour se donner le courage de commettre son crime. Après avoir pénétré son domicile, l’accusé s’est immiscé dans la chambre à coucher de la victime et l’a violentée avant de la violer.

Malgré ses tentatives, la victime n’a pu dissuader l’accusé, manifestement sous l’effet de drogues et d’alcool. Après le viol, l’accusé s’est endormi. La victime a profité de ce moment pour fuir son domicile et alerter les autorités qui ont répondu favorablement à son appel.




A leur arrivée, les éléments de la gendarmerie royale n’ont pas trouvé l’accusé qui avait pris la fuite à son tour. Il a été interpellé plus tard, conformément aux directives du parquet compétent. Dans le domicile de l’accusé, les autorités ont pu saisir des quantités importantes de kif.

Lors de son passage à la barre, l’accusé a déclaré qu’il entretenait des relations sexuelles régulières et mutuellement consenties avec la septuagénaire. L’accusé est même allé jusqu’à dire qu’il donnait de l’argent à la vieille dame à chaque fois qu’elle le lui demandait.