Zemamra: elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant

Zemamra: elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant




Une femme a été interpellée au douar Zemamra, dans la province de Berrechid pour avoir tué son époux. Elle voulait se débarrasser de lui pour pouvoir rester avec son amant.




La gendarmerie royale a interpellé une femme âgée d’une quarantaine d’années accusée d’avoir tué son époux. Le corps de la victime a été transporté à la morgue afin d’y subir une autopsie.

Une enquête a été ensuite ouverte. Interrogée, la suspecte a raconté que son mari, un cinquantenaire, « était décédé d’une mort naturelle dans son lit pendant son sommeil ».

Cette version laisse planer des doutes pour la famille et d’autres témoins présents. Ceux-ci ont confié que la relation du couple était ponctuée de tensions, le mari soupçonnant son épouse de le tromper avec un homme de la région Oulad Abou.




La nuit quand a eu lieu le meurtre, l’homme aurait fermé le portail de la maison puis il aurait caché les clés de la maison dans le but d’ «empêcher sa femme de quitter le domicile afin de rejoindre son amant».

L’enquête préliminaire et les résultats de l’autopsie se sont avérés concluants. Il a été révélé que la victime est morte car elle a été étouffée. La présumée meurtrière est finalement passée aux aveux.

Par la suite, la gendarmerie royale a également arrêté son amant puis l’a placé en garde à vue. Jeudi, les deux amants ont été présentés devant le procureur du roi à Settat.