Le plafond du paiement sans contact passe à 600 dirhams

Monétique: le plafond du paiement sans contact (et sans code pin) passe officiellement à 600 dirhams




Visa et le Centre monétique interbancaire (CMI) annonce l’entrée en vigueur de l’augmentation du plafond de paiement sans contact et sans code PIN à 600 dirhams au Maroc, au lieu de 400 dirhams précédemment. Le paiement sans contact, avec code PIN, passe, lui, de 2.000 à 6.000 dirhams.




Le Centre monétique interbancaire et Visa ont décidé de relever le plafond des paiements sans contact et sans saisie du code PIN sur les terminaux de paiement électronique (TPE). Ce plafond est passé, à compter du 8 mars, de 400 dirhams à 600 dirhams.

L’augmentation permettrait aux consommateurs, sans avoir à composer le code PIN, un paiement sans contact en toute sécurité pour des achats plus importants, indique un communiqué de presse.

Autre nouveauté: le paiement sans contact, avec code PIN, passe, lui, de 2.000 dirhams à 6.000 dirhams, apprend-on auprès du Centre monétique interbancaire.




« Le paiement sans contact a été très favorablement accueilli par les commerçants et les porteurs de carte, compte tenu des avantages significatifs que ce mode de paiement procure en termes de commodité et de sécurité.

L’augmentation de la limite de paiement sans code PIN permettra aux commerçants et à leurs clients d’accepter et d’effectuer davantage de paiements sans contact », a déclaré Mikael Naciri, DG du Centre monétique interbancaire.

En termes de sécurité, le communiqué assure que « les cartes sans contact utilisant le Service Visa Easy Payment enregistrent les taux de fraude les plus bas.




Ceci pour tous types de paiement inclus ». Après des débuts timides au Maroc, le paiement sans contact (ou paiement NFC, pour Near Field Communication), est sur un trend résolument haussier, notamment depuis que le confinement imposé par la crise sanitaire a boosté son usage auprès des consommateurs.

En janvier 2021, les paiements sans contact ont atteint 25% des transactions réalisées par les cartes bancaires marocaines. Cette proportion n’était que de 10% en avril 2020, au début de la crise sanitaire.

Le CMI s’est fixé comme objectif à atteindre, d’ici la fin de l’année, un taux de 40% de paiements sans contact.