Cannabis: lettre du Forum des compétences de Taounate au chef du gouvernement marocain

Cannabis : Le Forum des compétences de Taounate adresse une lettre à El Othmani




Le Forum des compétences de la province de Taounate, un réseau de plus de 500 personnalités, cadres, compétences pluridisciplinaires et acteurs associatifs originaires de la province, installées au Maroc et à l’étranger, a adressé ce mercredi une lettre au chef du gouvernement à propos du projet de la loi de légalisation du cannabis médical et industriel.




Ainsi, le forum dit accueillir avec satisfaction l’examen du projet de Loi n°13.21, évoquant une loi «importante» qui «va engendrer la mobilisation et la mise en place des ressources humaines et des moyens matériels très importants».

«Le moment est critique pour atteindre les objectifs de la loi actuelle, eu égard aux avancées considérables que les autres pays ont déjà pris en mettant en place des moyens colossaux pour valoriser le cannabis (exemple du Canada, des États-Unis, d’Israël,…).

Malheureusement, il est à craindre que dans les prochaines années, le retard pris par le Royaume du Maroc et en particulier le manque de moyens qui sera un vrai handicap pour la réussite de cet important projet», affirment ses membres dans cette lettre.




Dans ce contexte, le forum propose à Saadeddine El Othmani de «tenir compte de l’existence de l’Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques (ANPAM) créé en 2015 et située dans la province de Taounate».

Il rappelle que «l’idée de la création de cette Institut dans la région suite à une étude de faisabilité, avait pour objectif principal de trouver des projets alternatifs à la culture du cannabis à partir des plantes médicinales et aromatiques, mais aussi pour valoriser les dérivés du cannabis à des fins médicales».

La lettre propose ainsi une alternative à la création, en vertu dudit texte, d’une nouvelle agence. «Il faut capitaliser sur l’existant tout en évitant la création de nouveaux établissements publics».