Safi: arrestation de voleurs de câbles en cuivre

Safi: arrestation de voleurs de câbles en cuivre




Les gendarmes de Chemaia ont procédé à l’arrestation d’une bande criminelle, composée de quatre individus qui volaient des câbles en cuivre appartenant à une société de télécommunication. Les quatre accusés ont été déférés devant le parquet général près la Cour d’appel de Safi.




Les éléments du service judiciaire de la gendarmerie de Chemaia ont arrêté une bande criminelle, composée de quatre individus spécialisés dans le vol de câbles en cuivre.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du jeudi 11 mars, que cette interpellation survient un mois après le démantèlement d’une autre bande qui s’adonnait à la même activité.

Selon des sources proches de l’enquête, la traque des malfrats a commencé lorsque le responsable d’une société de télécommunication a déposé une plainte concernant un vol de câbles en cuivre dans la commune d’Ajdour.




Les investigations des enquêteurs de la gendarmerie ont permis d’interpeller, vendredi dernier, deux des malfaiteurs après un ratissage effectué dans la localité d’Ajdour, dans la province de Youssoufia.

Les deux mis en cause ont été surpris à l’intérieur d’un 4×4 de location où les gendarmes ont saisi une quantité de câbles, ainsi que des outils utilisés pour les découper.

Les deux prévenus ont été conduits au siège de la gendarmerie de Chemaia où ils ont été placés en garde à vue, en attendant de mettre la main sur le reste de la bande. Le quotidien Al Massae rapporte que l’enquête avec les deux prévenus a permis d’identifier leurs deux acolyte.




L’un habite dans la commune d’El Kantour Sidi Ahmed et l’autre dans le centre Bouchane à Sidi Bennour.

Les éléments du service judiciaire de la gendarmerie se sont déplacés sur les lieux indiqués et ont pu interpeller les deux membres de la bande à leur domicile. Après une enquête préliminaire, les quatre individus ont été déférés devant le procureur général près la Cour d’appel de Safi.

Le magistrat a décidé de les poursuivre en état d’arrestation et les a placés en détention provisoire en attendant leur comparution devant la Chambre criminelle.