La revue El Djeich accuse le Maroc d’attaquer l’Algérie sur Facebook

La revue El Djeich accuse le Maroc d’attaquer l’Algérie sur Facebook




Dans un éditorial, la revue El Djeich indique que certaines mesures prises par le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, n’ont pas été appréciées par certains pays dont le Maroc qui se seraient lancées dans une campagne de désinformation sur les réseaux sociaux.




Les mesures prises par le président de la République algérienne et rapportées par la revue El Djeich, concernent entre autres, la dissolution de l’Assemblée nationale populaire, le remaniement du gouvernement, et l’édification d’une «nouvelle Algérie, forte, sans corruption ni haine».

Selon la même source, certains États dont le Maroc, désapprouvant ces mesures, tenteraient de détruire les positions constantes de l’Algérie sur les questions régionales et internationales, notamment sur son soutien aux peuples malien, libyen et sahraoui.




À en croire la revue, l’Algérie serait la «cible d’une guerre électronique concentrée». «Le nombre de pages Facebook gérées à partir du Maroc, en vue d’attaquer l’Algérie et son armée, atteint plus de 500, et en France, environ 150…», précise la revue.

Elle ajoute que ces pays, «conscients du rôle de l’Armée nationale populaire dans la préservation de la sécurité du citoyen et la protection de la Patrie algérienne en toutes circonstances, tentent de surfer sur la vague du Hirak et de porter un coup dur au lien fort unissant le peuple à son armée».