Confédération africaine de football: Fouzi Lekjaa élimine le Polisario

CAF: comment Lekjaa a éliminé d’office le Polisario




Grâce à un amendement présenté par Fouzi Lekjaa et adopté par la CAF, la république fantomatique de la RASD ne peut pas intégrer l’instance suprême du football africain et faire partie de la famille du ballon rond dans le continent. Les séparatistes du Polisario ne peuvent pas faire partie de la Confédération africaine de football (CAF).

Leur souhait et les tentatives de leur sponsor algérien ont donc été vains. En effet, lors du Congrès de la CAF, réuni ce vendredi 12 mars à Rabat, l’instance suprême du football africain a adopté un amendement de l’article 4 de ses statuts, présenté par Fouzi Lekja, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).




Ledit article stipulait que l’adhésion à la CAF était ouverte à tous les représentants des ligues nationales africaines comme représentants officiels qui gèrent le football dans leurs pays. En vertu de l’amendement présenté par le patron du football marocain, seuls les représentants des pays indépendants et membres de l’ONU sont admis au sein de la CAF.

Voilà qui barre définitivement la route au Polisario. N’étant pas membre de l’ONU (et il ne le sera jamais), le Front ne pourra prétendre à intégrer la famille footballistique africaine, ni à disputer les tournois organisés sous la houlette de la CAF. Une énième gifle pour la pseudo RASD et le régime algérien qui s’obstine à défendre une cause perdue.