La sélection argentine de Futsal enfin autorisée à quitter le Maroc

La sélection argentine de Futsal enfin autorisée à quitter le Royaume du Maroc




Les autorités marocaines ont permis jeudi à la délégation de la sélection argentine de Futsal de quitter le territoire national. Ils étaient restés coincés au Maroc depuis qu’un des joueurs de l’équipe a été testé positif à un des variants du nouveau coronavirus.




La sélection argentine de Futsal a pu quitter jeudi le Maroc après avoir été longtemps retenue suite à la découverte d’un cas du variant du nouveau coronavirus parmi ses joueurs.

Le joueur testé positif a pu quitter l’hôpital Cheikh Zayed de Rabat tandis qu’un deuxième test de dépistage n’a révélé aucun cas positif chez les membres de la délégation argentine, rapporte le journal Assabah du weekend des 13 et 14 mars.




Restés cloîtrés dans les locaux du complexe sportif de la Maâmoura de la ville de Salé, les joueurs de la sélection argentine ont accueilli la nouvelle de leur «libération» avec une immense joie, assurent nos confrères arabophones.

Ils ont profité de leurs derniers moments au Royaume du Maroc pour faire un peu de tourisme dans la capitale du royaume, en visitant notamment certains des monuments de la ville lumière.




Rappelons qu’il était prévu que la sélection argentine participe à deux matchs amicaux face à l’équipe du Royaume du Maroc samedi et dimanche derniers.

Mais ces matchs, qui devaient servir de préparation pour le prochain Mondial du Futsal qui est prévu en juin 2021 en Lituanie, n’ont finalement pas pu avoir lieu à cause de la découverte d’un cas du variant du nouveau coronavirus parmi les joueurs argentins.

À noter qu’un autre match amical devra opposer le Maroc au Brésil en avril prochain au complexe sportif de la Maâmoura.