Le gouvernement retrace « un an de gestion de la pandémie covid-19 » au Maroc

Rapport: le gouvernement retrace « un an de gestion de la pandémie covid-19 » au Royaume du Maroc




Le Gouvernement vient de publier un rapport intitulé “Un an de gestion de la pandémie Covid-19” qui retrace l’action collective et les efforts consentis dans le combat contre le nouveau coronavirus.




Un communiqué du Département du Chef du gouvernement indique que ce rapport fait la lumière sur la manière dont l’exécutif a contribué à la gestion d’une crise sanitaire sans précédent conformément aux Hautes orientations royales et en toute complémentarité et coopération avec les différentes institutions.

Un an est passé après la détection du premier cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19), relève la même source, précisant qu’en droite ligne des Hautes orientations royales et à la faveur de décisions anticipatives prises, le Gouvernement a rejoint ses efforts avec l’ensemble des intervenants pour faire face à cette pandémie et limiter ses répercussions sanitaire, sociale, économique et psychologique.

Le Gouvernement a assumé sa responsabilité dans cet effort national pour venir en aide aux citoyens.




Mais aussi pour sauver l’économie nationale selon une approche globale marquée du sceau de l’abnégation, la résistance, la convergence des actions et l’efficacité dans la performance, indique encore le communiqué.

Ce rapport fait aussi état de la méthodologie adoptée par le Gouvernement tout au long de la période de gestion de la pandémie en vue d’une mise en oeuvre optimale des Hautes instructions et orientations royales qui constituent une feuille de route pour contrecarrer la pandémie.

Il met également l’accent sur les mécanismes de gouvernance mis en place, outre les moyens de communication continue et transparente adoptés vis-à-vis de l’opinion publique. Le document détaille en outre les grandes mesures prises par l’exécutif notamment dans les domaines de la santé, de l’enseignement et de l’économie.




Il consacre une grande partie à celles relatives au soutien accordé aux personnes à faible revenu et à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises.

Aussi, il passe en revue l’ensemble des mesures exceptionnelles prises en faveur du renforcement de l’économie nationale à travers le soutien à l’investissement et à l’emploi ainsi que toute mesure nécessaire à la relance économique.

Ce rapport, rédigé en arabe et en français, présente un résumé sur les quatre phases de la gestion de la pandémie durant 2020, poursuit le communiqué, précisant que la première phase a commencé dès l’apparition des premiers cas dans le monde jusqu’à la détection du premier cas au Maroc, le 2 mars 2020. La deuxième phase, qui a pris fin le 25 mai 2020, a été marquée par le confinement sanitaire.




Mais aussi par une « résistance collective » du peuple marocain face à la pandémie sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu le Préserve, fait observer la même source, ajoutant que cette phase a été marquée aussi par des mesures concrètes notamment la création du Fonds dédié à la gestion de la pandémie et le soutien accordé aux personnes affectées par le confinement.

Pour ce qui est de la troisième phase, allant du 25 mai au 20 juillet 2020, elle a été marquée par l’allègement graduel des mesures de confinement, sur trois étapes, et l’approbation par le Parlement du projet de loi de finances rectificative (PLFR), qui a été mis en oeuvre.

Le Gouvernement a également veillé à intensifier les concertations avec les partenaires économiques et sociaux, ainsi qu’avec les forces vives du pays au sujet de la gestion de la pandémie et de la période post-pandémie.




Ceci en plus d’une communication permanente avec les citoyens. S’agissant de la quatrième phase -du 20 juillet au 31 décembre 2020- celle-ci a été axée sur la préparation de la campagne nationale de vaccination contre le virus, avec la mise en place des dispositifs de relance économique, notamment pour les secteurs les plus touchés par la crise.

En dépit d’une étape difficile que traversent les pays du monde, le Maroc, grâce à l’engagement et au sens élevé de patriotisme et de sacrifice des citoyens, toutes catégories confondues, a pu éviter le pire, souligne encore le communiqué, ajoutant que le Royaume s’est distingué par rapport à d’autres pays connus pour leur économie et infrastructures sanitaires.

Et de conclure que le Maroc continue à se démarquer dans ce combat par une campagne nationale de vaccination remarquable reconnue et saluée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).