Le Polisario vent debout contre la visite d’une délégation de la Croix rouge au Sahara

Le Polisario vent debout contre la visite d’une délégation de la Croix rouge au Sahara




Le Polisario est vent debout contre la visite effectuée, jeudi et vendredi, par une délégation du Comité international de la Croix rouge (CICR) à Laayoune et Dakhla, en coordination avec les autorités marocaines. Une colère exprimée, d’abord, par son représentant en Europe, Oubi Bouchraya Bachir, dans une lettre adressée au président du CICR, le Suisse Peter Maurer, rapporte l’agence SPS.

Oubi Bouchraya Bachir, représentant du Polisario en Europe





«Il est surprenant de voir une institution de la taille de la Croix-Rouge internationale, travailler sur le terrain avec un seule partie du conflit, la puissance occupante, sans en informer l’autre partie», a-t-il déploré dans sa missive. Et d’enchainer en exigeant des «explications» au chef du CICR.

«Le Comité sahraoui des droits de l’Homme» a ensuite pris le relais pour condamner un déplacement «inacceptable» et «illégal» au motif qu’il a été réalisé «sans coordination préalable avec le Front Polisario et sans prendre en considération le statut légal du Sahara».

Depuis des années, le groupe séparatiste armé Polisario tente vainement d’imposer aux ONG internationales qui se rendent au Sahara occidental de solliciter d’abord son autorisation.

Pour mémoire, en août 2018, le Front n’a pas réussi à convaincre Human Rights Watch de se plier à son dictat. L’organisation avait fait la sourde oreille à cette condition et envoyé deux de ses membres dans la province.