Des visas espagnols provisoires pour les marocains de Sebta

Des visas espagnols provisoires pour les marocains de Sebta




Un an jour pour jour après la fermeture du point de passage Bab Sebta, les autorités locales de l’enclave espagnole octroient désormais des visas provisoires aux Marocains bloqués à Sebta pour rendre visite à leurs proches en Espagne.




La nouvelle a pris tout le monde de court. Les autorités de Sebta, en coordination avec les autorités centrales, ont décidé d’octroyer des visas provisoires aux Marocains bloqués dans l’enclave espagnole. Objectif de cette décision: permettre à ces derniers de voyager en vue de visiter leurs proches résidant sur le territoire espagnol.

Dans sa livraison du 16 mars, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia indique que les points de passage menant à l’enclave espagnole, notamment Bab Sebta, sont fermés depuis un an jour pour jour.

Pour rappel, ces points de passage ont été fermés le 14 mars 2020, quelques jours seulement après la découverte du premier cas de Covid-19 sur le territoire marocain.




Un an après cette fermeture, les autorités locales ont informé tous les Marocains bloqués à Sebta de la possibilité de rendre visite à leurs proches sur le territoire espagnol.

Ceci moyennant un visa provisoire leur permettant de circuler librement de l’autre côté de la Méditerranée. Selon les sources locales du quotidien arabophone, cette opération a bel et bien commencé dans l’enclave espagnole.

Al Ahdath Al Maghribia rappelle que plusieurs Marocains sont toujours bloqués dans l’enclave occupée de Sebta. Parmi eux, certains n’ont pu quitter l’enclave espagnole lors des opérations de rapatriement, tandis que d’autres n’ont pas souhaité regagner le Royaume du Maroc.




Cette situation a poussé le comité des Affaires sociales du gouvernement local à demander la possibilité, pour ces Marocains, de visiter leurs proches en Espagne, d’autant que leur sortie par le point de passage Bab Sebta semble devenue impossible. Le doute plane encore, en effet, sur l’éventuelle ouverture du point de passage de Bab Sebta.

Alors que les autorités espagnoles évoquent une ouverture prochaine, des responsables marocains excluent cette éventualité.

Pour rappel, les autorités de Sebta avaient décidé d’annuler l’exception prévue dans la Convention de Schengen autorisant l’accès aux habitants des régions limitrophes sans le visa qui est délivré par l’Union Européenne.