Le Maroc accorde aux Britanniques 3 projets d’exploration du cuivre et d’argent

Le Maroc accorde aux Britanniques trois projets d’exploration du cuivre et d’argent




La société britannique Altus Strategies a annoncé, ce lundi 15 mars, que sa filiale Aterian Resources Limited a remporté trois nouveaux projets d’exploration de cuivre et d’argent dans l’Anti-Atlas occidental du Maroc sur une superficie de 252 km², suite à un appel d’offres.




Le premier projet de la compagnie minière se situent à Zgouza sur 24 km², à une dizaine de km de la mine d’argent de Zgounder exploitée par le groupe canadien Aya Gold & Silver (ex-Maya, ndlr).

Le deuxième est à Azrar sur 85 km² est dédié à l’extraction du cuivre.

Et il en est de même pour le troisième à Tata qui s’étend sur 143 km². «Désormais nous avons environ doublé notre parc de terres à 511 km².




Et nous avons augmenté notre portefeuille à sept projets de métaux communs et précieux au Maroc», se félicite le mangement d’Altus dans un communiqué.

Et de souligner que la société a également postulé pour un certain nombre de projets supplémentaires à travers le Royaume du Maroc et attend les résultats de ces soumissions.

Le Maroc et le Royaume-Uni ont signé un accord d’association en octobre 2019.