Le Maroc sera connecté par le câble sous-marin EllaLink

Le Maroc sera connecté par le câble sous-marin EllaLink




Dans le cadre de son déploiement de l’Amérique latine vers l’Europe, le câble sous-marin EllaLink transatlantique va traverser le Maroc. Il connectera les principaux hubs de São Paulo, Rio de Janeiro et Fortaleza à ceux de Lisbonne, Madrid et Marseille.




Le câble maritime, qui sera probablement mis en service au prochain trimestre, supportera un trafic de données de plus de 100 Tbps entre l’Amérique latine et l’Europe, notamment entre le Brésil et le Portugal, de 30 Tbps entre le Portugal et Madère, et de 40 Tbps entre le Portugal et le Royaume du Maroc très prochainement.

Dans le processus de son extension, EllaLink connectera aussi le Maroc, Madère, le Cap-Vert, la Mauritanie, la Guyane et les Îles Canaries. L’opération d’extension de ce câble sous-marin à fibre optique de dernière génération, d’une longueur de 6 000 kms, a coûté 30 millions de dollars US dont 25 millions de dollars US.




Cela a été financé par la Banque européenne d’investissement (BEI). Selon la société EllaLink, le déploiement du câble permettra d’atteindre « un niveau de connectivité internationale sans précédent » et de réduire de 50 % de moins les latences dans les communications entre les pays bénéficiaires du projet.

Le projet a démarré depuis 2015 avec l’entreprise brésilienne Telebras et l’espagnole IslaLink. Abandonné par la suite, il a été confié en 2017 à Alcatel Submarine Networks, avant d’être repris l’année suivante par EllaLink. Dans l’avenir, le réseau sera connecté aux États-Unis, aux autres pays d’Europe, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.