(Vidéo) Figuig: Les habitants manifestent dans une marche en direction d’El Arja

(Vidéo) Figuig: Les habitants manifestent dans une marche en direction d’El Arja




Trois jours avant l’expiration de l’ultimatum posé par l’armée algérienne aux héritiers et propriétaires marocains des terres agricoles d’El Arja, les habitants de Figuig ont organisé ce lundi une marche de la ville jusqu’aux exploitations de palmiers dattiers.




Depuis vendredi, plusieurs agriculteurs ont rassemblé leurs affaires personnelles pour quitter leurs terrains. Plusieurs manifestations ont eu lieu la semaine dernière, pour appeler les autorités marocaines à trouver un accord avec leurs homologues algériennes et ne pas déposséder les héritiers de leurs propriétés privées.

En 1972, le Maroc et l’Algérie ont scellé une convention relative au tracé frontalier au niveau de cette région. Le texte décrit les points marquant la frontière entre les territoires des deux pays, notamment «l’oued sans nom». Publié au bulletin officiel du Maroc en 1992, cet accord ne définit pas nommément le site où se trouve l’oued.

Pour les deux pays, il s’agirait de celui connu de la population locale comme Oued El Arja et qui traverse les terres concernées par le récent déplacement des populations. Pour ces dernières, «l’oued sans nom» est celui qui passe au-delà des crêtes frontalières, qu’ils reconnaissent bien comme une zone sous souveraineté algérienne.