Pays-bas: portée disparue, la « baronne marocaine de la drogue », ne donne plus signe de vie

Pays-bas: Portée disparue, Naïma Jillal, la « baronne marocaine de la drogue », ne donne plus signe de vie




Disparue depuis 2019, Naïma Jillal reste introuvable. Toutefois, une enquête menée par les autorités néerlandaises a conduit la police jusqu’à un entrepôt en Belgique, où des affaires personnelles de la disparue ont été retrouvées.




Agée de 52 ans, originaire de Nador et vivant aux Pays-Bas, Naïma Jillal est reconnue comme étant l’une des rares femmes à évoluer dans les hautes sphères de la mafia néerlandaise de la drogue, « une personne clé dans le commerce international de cocaïne », décrit ainsi le site belge 7sur7.

Depuis sa disparition le 20 octobre 2019 à Amsterdam, les enquêteurs hollandais n’ont eu de cesse de rechercher Naïma Jillal. Les recherches, menées en collaboration avec la police belge, ont enfin abouti à quelques résultats concluants il y a quelques jours.




En effet, des fouilles ont été menées dans un entrepôt, situé dans la ville d’Anvers. Aidé par des chiens renifleurs et des radars, les enquêteurs ont entrepris de creuser le sol de cet entrepôt et ont retrouvé quelques mètres sous terre des vêtements appartenant à la femme disparue ainsi qu’un sac à main.

Mais toujours aucune trace de Naïma Jillal, que les enquêteurs, selon la presse belge et néerlandaise, ne s’attendent pas à retrouver vivante. En effet, selon la police néerlandaise, citée par les journaux belges, « des photos de membres coupés de Naïma Jillal circulent dans le milieu criminel ».