Sénégal: centenaire d’Amadou Mahtar Mbow, une célébration sous le haut patronage du Roi Mohammed VI

Sénégal: centenaire d’Amadou Mahtar Mbow, une célébration sous le haut patronage du Roi Mohammed VI




Le Sénégal a célébré, ce samedi 20 mars 2021, le centenaire de l’ancien directeur général de l’Unesco, Amadou Mahtar Mbow, un évènement placé sous le haut patronage du roi Mohammed VI et du président sénégalais Macky Sall.




La célébration initiée également sous le patronage des chefs d’Etat guinéen, Alpha Condé, nigérien, Mahamadou Issoufou, et burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, s’est déroulée au musée des Civilisations noires à Dakar et a été marquée par le vernissage d’une exposition sur la vie et l’oeuvre de Mahtar Mbow.

Le programme de la commémoration organisée en mode présentiel et dématérialisé (webinaire), compte tenu de la pandémie du Covid-19, comporte également un colloque axé sur des thèmes relatifs notamment à « la vision dynamique de l’éducation » chez Amadou Mahtar Mbow, à « la restitution des biens culturels », aux « interrogations sur les cultures africaines » et au « message pour les jeunes et la jeunesse dans la vie et l’œuvre de Amadou Mahtar Mbow ».




Dans une allocution de circonstance, le Pr Mahtar Mbow a tenu à exprimer sa gratitude et ses vifs remerciements à tous ceux qui ont contribué à l’organisation et à la réussite de ce bienheureux évènement et à leur tête le roi Mohammed VI qui a bien voulu accorder son haut patronage à ce centenaire, a-t-il dit.

Intervenant au cours de la cérémonie officielle de cette commémoration, l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Berrada a mis en évidence les liens exceptionnels qui unissent le Pr Mahtar Mbow au Royaume et qui se traduisent, a-t-il relevé, par l’estime et la très haute sollicitude dont il a toujours été entouré par Sa Majesté le roi Mohammed VI et, avant lui, par son auguste père, feu le roi Hassan II.




Le haut patronage que le roi Mohammed VI a bien voulu accorder à cette célébration et « le soutien que le Souverain y a apporté, y compris au projet de création de la Fondation Amadou Mahtar Mbow, sont significatifs à plus d’un titre et nous renseignent sur la stature de cet homme et de la haute estime dont il est tenu au Maroc », a-t-il dit.

Dans son message aux participants, le président sénégalais Macky Sall, qui a adressé, au nom du pays, ses meilleurs vœux de santé au Pr Amadou Mahtar Mbow, a saisi l’occasion pour exprimer toute la reconnaissance de la nation à cet historien émérite au parcours riche et enrichissant.




« Homme de pensée et d’action », le Pr Amadou Mahtar Mbow est « un exemple de citoyen remarquable pour les jeunes générations, mais surtout un modèle de dignité, d’intégrité, de générosité, de patriotisme et de panafricanisme », a-t-il ajouté.

La cérémonie de commémoration a été marquée, en outre, par des témoignages et des messages des présidents nigérien, Mahamadou Issoufou, et burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, et de l’ancien président malien, Alpha Oumar Konaré, ainsi que de plusieurs autres personnalités dont la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay et le président de la Commission de l’Union africaine, Mahamad Moussa Faky.




Les différents intervenants ont mis en lumière le riche parcours de l’ancien directeur général de l’Unesco et son apport considérable à la consécration et à la préservation des valeurs nobles de la culture et du patrimoine. Le programme de la commémoration prévoit également des webinaires qui seront organisés, durant les mois de mars, avril et mai prochains.

Né le 20 mars 1921 à Dakar, Amadou Mahtar Mbow a été ministre de l’Education nationale, de la Culture, de la Jeunesse et des Sports au Sénégal. Celui qui a occupé, pendant 13 ans (1974-1987), les fonctions de directeur général de l’Unesco, a également été chargé de hautes fonctions dans son pays le Sénégal, dont la présidence de la Commission nationale de réforme des institutions.