Tétouan: un individu se tue en tentant de s’enfuir du commissariat par une fenêtre

Tétouan: un présumé trafiquant de psychotropes s’est tué en tentant de s’enfuir du commissariat




Le suspect a tenté de s’enfuir en sautant du deuxième étage du siège de la préfecture de police de Tétouan où il faisait l’objet d’une enquête judiciaire pour son implication dans une affaire de possession de 7.372 comprimés psychotropes.




Le présumé trafiquant de psychotropes est âgé de 67 ans. Il a été placé en garde à vue pour son implication présumée dans une affaire de trafic de comprimés psychotropes. L’individu est décédé des suites de sa chute accidentelle en essayant de s’enfuir, a appris la MAP, hier soir, dimanche 21 mars 2021, auprès de la préfecture de police de Tétouan.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect a tenté de s’enfuir en sautant par une fenêtre du deuxième étage du siège de la préfecture de police où il faisait l’objet d’une enquête judiciaire.




Ceci pour son implication dans une affaire de possession de 7.372 comprimés psychotropes dans la ville de Martil, vendredi dernier, avant d’être arrêté et transféré à l’hôpital local où il est décédé à son arrivée aux urgences, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le corps du défunt a été transféré à la morgue de Tétouan pour une autopsie. Le Service préfectoral de la police judiciaire a ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du parquet général compétent afin d’élucider cette affaire.