(Vidéo) Pays-Bas: le séparatiste rifain qui a profané le drapeau marocain dans le collimateur de la justice néerlandaise

(Vidéo) Pays-Bas: le séparatiste rifain qui a profané le drapeau marocain dans le collimateur de la justice néerlandaise




Les individus qui se sont introduits par effraction, lundi 22 mars, à l’intérieur du consulat général du Royaume à Den Bosch feront l’objet de mesures sécuritaires et judiciaires, promet le chef de la diplomatie des Pays–Bas.




Le gouvernement néerlandais a condamné hier, mardi 23 mars 2021, les incidents survenus récemment aux consulats du Maroc à Den Bosh et Utrecht et promis de prendre toutes les mesures sécuritaires et judiciaires à l’encontre de leurs auteurs.

Dans sa réponse aux questions du député Martijn Van Helvert du Parti Appel Démocrate Chrétien (CDA), le ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok a affirmé que «ces actes sont inacceptables».

Des individus s’étaient introduits par effraction, lundi dernier, dans l’enceinte du consulat général du Royaume à Den Bosch, en violation de la convention de Vienne sur l’inviolabilité des postes diplomatiques, et ont profané le drapeau national et des symboles de la Nation.

Le même incident s’était produit en janvier dernier au consulat du Maroc a Utrecht, rappelle-t-on.




Le ministre a reconnu que «ces dernières années, des manifestations ont eu lieu à plusieurs reprises à proximité des consulats marocains ainsi qu’à l’ambassade du Maroc».

Il a affirmé avoir pris connaissance d’un incident récemment dans un consulat marocain où «des manifestants se sont livrés à des intimidations et des menaces à l’encontre du personnel consulaire et des visiteurs».

«Les incidents dont nous avons connaissance concernent des infractions pénales de diverses natures, sur lesquels, dans certains cas, des rapports ont été établis.

Nous savons que cela impliquait des agressions, des menaces et des destructions. S’il y a des infractions pénales, la police et le ministère public agiront à leur encontre», a dit le ministre néerlandais.




«Il est nécessaire que le personnel et les visiteurs des ambassades et consulats aux Pays-Bas puissent s’y rendre en toute sécurité, sans avoir à faire face à de telles intimidations», a souligné le chef de la diplomatie néerlandaise.

Il a noté qu’«en tant que pays hôte, les Pays-Bas ont une responsabilité particulière envers les ambassades et les consulats et doivent veiller à ce qu’ils puissent fonctionner correctement et en toute sécurité».

Les autorités concernées sont en contact permanent avec les ambassades et les consulats et prennent très au sérieux les menaces et autres infractions pénales contre ces derniers, a-t-il ajouté.

Stef Blok a également affirmé comprendre «que les incidents dans les représentations du Maroc, notamment la profanation du drapeau national peuvent provoquer l’indignation au sein de la communauté marocaine», exprimant ses regrets que ces incidents se soient produits.




Le ministre a assuré que les autorités de son pays prendront des mesures supplémentaires pour renforcer la sécurité des représentations diplomatiques et consulaires du Royaume.

Le ministère des Affaires étrangères, le Coordinateur national pour la lutte contre le terrorisme et la sécurité et la police sont en contact avec les représentants de l’ambassade du Maroc et des consulats marocains à cet effet, a-t-il précisé.

À la suite de ces incidents, a-t-il assuré, le Coordinateur national pour la lutte contre le terrorisme et la sécurité a demandé aux unités des régions où se trouvent l’ambassade et les consulats d’être extrêmement vigilants en ce qui concerne la sécurité des représentations marocaines.

Le séparatiste rifain Karim Aarile qui s’est livré, avec l’aide d’un complice, à cet outrage aux symboles du Royaume fait déjà l’objet de poursuites judiciaires pour un acte similaire. La justice néerlandaise risque cette fois-ci de sévir fermement.