Covid-19: les succès du Maroc salués par le magazine américain Slate

Covid-19: les succès du Royaume du Maroc salués par le magazine américain Slate




Depuis le début de la pandémie, le Maroc s’est distingué dans la gestion de la crise, en mettant en place de nombreuses mesures, dont une vaste campagne de vaccination. Aujourd’hui, le Royaume figure parmi les dix meilleurs pays au monde en termes de vaccination.




Avec près de 4,3 millions de personnes, soit 11,5% de la population vaccinée au moins à la première dose, le Royaume du Maroc se distingue parmi le top 10 mondial de la population vaccinée par rapport au nombre d’habitants.

Comparativement aux pays de l’Union européenne, seules la Hongrie et la Finlande dépassent le Maroc, qui est quand même en avance sur les grands pays de l’Union Européenne ayant atteint environ 9%, informe Slate.

Un exploit réalisé grâce à une bonne anticipation des besoins. Déjà en juillet 2020, le Maroc signait avec la Chine un accord pour l’installation d’une usine de vaccins au nord du pays.




Le 20 août, le royaume du Maroc a signé avec Sinopharm un accord pour la livraison de 40,5 millions de doses de vaccin chinois et le 18 septembre, un autre contrat avec le britannique AstraZeneca pour la livraison de 25,5 millions de doses supplémentaires.

De plus, pour éviter une rupture de stock, le gouvernement est actuellement en pleine négociation avec les Russes pour obtenir 1 million de doses du vaccin Spoutnik V, sans oublier les discussions en cours avec le Coréen SK Bioscience et l’américain Johnson & Johnson.

La prouesse dans la campagne de vaccination est également due à la stratégie de distribution qui a été mise en place.




Ceci avec la mobilisation de 24 000 professionnels de santé, la gratuité de la vaccination, la prise de rendez-vous par SMS gratuit et autres. Mais, depuis quelques jours, les stocks de vaccins s’épuisent et la campagne freine.

Toutefois, pour des raisons démographiques, les probables retards de livraison de doses au Maroc auront moins de conséquences qu’en Europe. D’ailleurs, la mortalité due à la pandémie a considérablement baissé au Maroc depuis fin janvier, soit au début de la vaccination.

Ainsi, le nombre de nouveaux décès au quotidien est passé de 22 à 7. Alors qu’en France, déjà début janvier, les nouveaux décès ont diminué de seulement 20%, soit 260 décès par jour.