Temara: un gardien de nuit se marie avec 4 femmes avec de faux certificats de célibat

Gardien de nuit et faussaire, il épouse 4 femmes et se retrouve derrière les barreaux




La police judiciaire de Temara a arrêté un gardien de nuit qui s’est marié avec quatre femmes en présentant de faux certificats de célibat. Le mis en cause, qui se faisait passer pour un responsable de la police, a contracté un mariage avec la nièce de sa deuxième épouse.




Un gardien de nuit dans un quartier de Temara s’est marié avec quatre femmes en présentant de faux documents et en se faisant passer pour un responsable de la police.

Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du vendredi 26 mars, que cet imbroglio tissé dans les villes de Salé, Temara et Mechra Bel Ksiri a été démêlé par la police judiciaire de Temara.

Cette supercherie a éclaté quand la deuxième femme du mis en cause a découvert qu’il la trompait avec sa nièce et avait déposé une plainte contre lui.

Le polygame a été arrêté et placé en garde à vue avant d’être déféré devant le procureur général du Roi, en début de cette semaine, qui l’a placé en détention préventive. Sa troisième épouse, qui n’est autre que la nièce de sa deuxième femme, a été poursuivie en état de liberté provisoire.




Le juge d’instruction devait auditionner l’accusé et sa «fausse» épouse pour les chefs d’inculpation d’escroquerie, usurpation de fonction, adultère et relations extraconjugales.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le gardien de nuit s’est marié avec ces trois femmes en utilisant de faux certificats de célibat avant d’être dénoncé par sa deuxième épouse.

Cette dernière aurait trouvé le numéro de téléphone de sa nièce dans le répertoire téléphonique de son mari avant de découvrir qu’ils entretenaient une relation extraconjugale ponctuée par un mariage contrefait.

Le quotidien Al Akhbar rapporte que l’enquête de la police a permis de découvrir que le prévenu s’est joué d’une autre femme à Belksiri en se présentant comme un responsable de la police à Rabat.




Là aussi, le gardien de nuit avait contracté un faux mariage avec de faux documents. Le faussaire a fini par extorquer à cette femme une somme de 50.000 dirhams avant de disparaître dans la nature et de changer ses numéros de téléphone.

L’épouse arnaquée a fourni aux enquêteurs les documents trafiqués de mariage ainsi qu’une copie du chèque du montant précité qu’elle lui avait remis.

La police judiciaire de Temara qui a réussi à déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire a organisé une confrontation entre le polygame faussaire et les épouses bluffées.

C’est ainsi que le mis en cause a été confondu devant sa première femme légitime, la deuxième et sa nièce ainsi que la quatrième épouse qui réside à Mechra Bel Ksiri.