Le vaccin anti-Covid-19 rompt-il le jeûne? Voici l’avis du mufti de Tunisie

Le vaccin anti-Covid-19 rompt-il le jeûne? Voici l’avis du mufti de Tunisie




De nombreux Tunisiens se posent la question de la licité du vaccin avec le jeûne du ramadan. Une interrogation qui a poussé le mufti de la République à s’exprimer pour éclairer les musulmans sur la compatibilité du jeûne et de la vaccination.




Avec l’approche du mois de ramadan, les Tunisiens, à l’instar de nombreux musulmans, se demandent si la vaccination est compatible avec le jeûne.

Il s’agit de savoir si l’administration du vaccin anti-Covid-19 rompt le jeûne. Après les débats de salons, cafés et bureau, ça a été au mufti de la République de Tunisie de faire le point sur la question.

Intervenant sur les ondes de Jawhara FM, une radio privée locale, Othmane Battikh, est revenu sur le sujet de l’usage des vaccins anti-Covid-19 pendant le mois sacré. 

Selon l’érudit, la vaccination ne rompt pas le jeûne « étant donné qu’il ne nourrit pas le corps et n’a rien à voir avec le système digestif ni le fait de manger et de boire ». Il rejoint ainsi le grand mufti d’Arabie saoudite, Abdulaziz Ben Abdellah Al-Sheikh.




Celui-ci a en effet déclaré, il y a déjà quelques semaines, que le vaccin contre le nouveau coronavirus Covid-19 ne rompt pas le jeûne puisqu’il est administré par voie intramusculaire. 

Mieux, le mufti de Tunisie a mis l’accent sur le rôle que joue le vaccin dans la préservation de la santé des citoyens, les appelant ainsi à continuer à se faire vacciner.

Un appel qui tombe à pic pour les autorités sanitaires tunisiennes. Après concertation avec le ministère des Affaires religieuses et les oulémas, elles étaient arrivées à la même conclusion quant à la compatibilité de la vaccination avec le jeûne. 

En conséquence, la campagne de vaccination contre le Covid-19 enclenchée le 14 mars dernier va se poursuivre en Tunisie durant le mois de ramadan.