Voici pourquoi le Maroc n’a pas encore reçu le vaccin russe Sputnik V

Voici pourquoi le Maroc n’a pas encore reçu le vaccin russe Sputnik 5




Alors que le Maroc devait recevoir un premier lot de vaccin russe Sputnik fin mars, c’est le statu quo. Et pour cause, aucun accord commercial n’a été jusqu’à présent signé entre les deux pays.




Dans une déclaration à l’Agence de presse espagnol (EFE) le 11 mars, le ministre marocain de la Santé, Khalid Aït Taleb avait déclaré que « le Maroc a commandé 1 million de doses du vaccin russe Sputnik V et que « les doses seront livrées au royaume en deux lots.

Le premier lot en mars, le second en avril, en fonction des disponibilités du fabricant russe ». Deux jours plus tôt, il avait discuté avec les responsables du Fonds d’investissement direct Russe (RDIF) dans l’espoir de trouver un accord sur les termes du contrat commercial concernant la commercialisation du vaccin Sputnik V. À ce jour, le Maroc n’a reçu aucune livraison du vaccin russe.




L’ambassadeur de Russie à Rabat, Shuvaev Valerian Vladimirovich, a affirmé que le retard de livraison s’explique par le fait qu’il n’existe aucun accord commercial entre son pays et le royaume, concernant une éventuelle livraison du vaccin Sputnik V, administré en une seule dose.

Toutefois, il a rassuré qu’«  il n’y a pas de problèmes ou d’obstacles concernant la commercialisation du vaccin russe au Maroc ». Selon lui, il y a des « questions techniques et financières qui sont en cours de résolution avant la signature du contrat commercial entre les deux parties ». Valerian Vladimirovich a par ailleurs expliqué que de nombreux facteurs entrent en ligne de compte.




Il y a d beaucoup de facteurs dans la commercialisation du vaccin russe dans le monde, en particulier au niveau des dates de livraison et la capacité de production du fabricant, en passant par les contraintes à répondre aux besoins nationaux de la Russie.

Plus de 40 pays dont l’Algérie, la Tunisie et le Maroc, l’Égypte, la Syrie, la Jordanie, l’Irak, l’Iran, les Émirats arabes unis, le Bahreïn, le Pakistan, Turkménistan et Ouzbékistan, la Russie, Biélorussie, les Émirats arabes unis, l’Inde et le Venezuela ont approuvé Sputnik V dans la campagne contre le Covid-19. Le vaccin russe est efficace à 91,6 % contre les formes symptomatiques de la maladie, avait fait savoir The Lancet.