African Lion 2021: des manœuvres exceptionnelles dans le Sahara marocain

African Lion 2021: des manœuvres exceptionnelles sur les sables du Sahara marocain




Les manœuvres militaires américano-marocaines de l’African Lion auront, cette année, un cachet particulier. Elles se dérouleront, en effet, dans la région de Mahbès, à la frontière avec l’Algérie, avant de se déployer plus au Sud sur le reste du Sahara marocain.




Après l’exercice aéronaval Lightning handshake 2021 qui s’est déroulé en début de ce mois avec des unités de la 6e flotte américaine et, plus particulièrement, le groupe aéronaval embarqué sur le porte avion USS Dwight Eisenhower, des unités de la marine royale marocaine et des escadres des Forces royal air marocaines, les préparatifs vont bon train pour les prochaines manœuvres militaires African Lion 2021.

Ainsi, ces manœuvres annuelles, qui regroupent chaque année des forces terrestres américaines et leurs homologues des Forces armées royales, seront marquées, en juin prochain, par une nouveauté exceptionnelle.

Celle de se dérouler non loin des frontières algériennes, et particulièrement dans la région stratégique de Mahbès.




Elle a dévoilé le vrai rôle du régime algérien dans le conflit du Sahara marocain. Lors de l’édition 2021 d’African Lion, c’est en réalité tout le Sahara marocain qui sera le théâtre de ces manœuvres auxquelles participeront des milliers de soldats, dont 5.000 américains.

Une nouvelle occasion est donnée aux Forces armées royales, qu’il s’agisse des forces terrestres ou aériennes, de se «frotter» aux Marines américains en vue de peaufiner leurs capacités combatives.

Surtout que ces manœuvres communes, dont la profondeur historique est indéniable, reflètent également la solidité des relations militaires stratégiques entre le Maroc et les USA, des relations tissées tout au long des différentes éditions précédentes d’African Lion.




C’est d’ailleurs ce que vient de confirmer le Major général Andrew Rohling, commandant des forces américaines en Europe du sud et en Afrique, qui a rappelé que l’African Lion renforce davantage les relations bilatérales qui lient les États-Unis d’Amérique au Royaume du Maroc.

Mieux, la présence militaire américaine dans le Sahara marocain lors de ces manœuvres est une concrétisation de la récente reconnaissance de la marocanité du Sahara par l’administration américaine.

D’autant que les mensonges du Polisario concernant leurs bombardements dans la zone de Mahbès seront bientôt mis à nu par la prochaine édition de l’African Lion, qui a choisi ce lieu hautement sécurisé comme point de départ des prochaines manœuvres américano-marocaines.