Le Maroc est le 3ème exportateur mondial de mandarines

Le Maroc, troisième exportateur mondial de mandarines




Avec une moyenne annuelle de 508 000 tonnes de mandarines exportées entre 2015 et 2020 et au regard des données prévisionnelles pour l’année 2021, le Maroc est classé 3ᵉ exportateur mondial de ce fruit. C’est un classement de l’Association des producteurs d’agrumes d’Afrique du Sud (CGA) qui en fait part.




Selon ce classement, le Maroc, 3ᵉ dans les exportations mondiales de mandarines, vient juste après la Turquie qui occupe la première position avec une moyenne de 759 000 tonnes et la Chine, 2ᵉ, avec 644 000 tonnes. L’Afrique du Sud est 4ᵉ avec 294 000 tonnes. Avec ses exportations qui ont atteint 228 000 tonnes, l’Union européenne est classée 5ᵉ rang, suivie d’Israël, 6ᵉ, (98 000 tonnes).

Les 69 000 tonnes exportées par l’Australie alignent ce pays à la 7ᵉ place, fait part Fruitnews. Si le Maroc s’est hissé au 3ᵉ rang dans les exportations mondiales de cet agrume, dans le domaine de la production, le royaume s’inscrit à la 4ᵉ place avec 1,172 million de tonnes. Avec une récolte annuelle moyenne de 21,687 millions de tonnes de fruits, la Chine est leader, suivie de l’UE, (3,1 millions de tonnes).




Puis la Turquie, 3ᵉ, avec 1,45 million de tonnes. Sur ce tableau, les États-Unis sont alignés 5ᵉ, avec 875 000 de tonnes, le Japon, 6ᵉ, avec 873 000 de tonnes, la Corée du Sud, 7ᵉ, avec 620 000 de tonnes. L’Afrique du Sud est 8ᵉ (370 000 tonnes), l’Argentine, 9ᵉ, (353 000 tonnes) et l’Australie qui, avec ses 340 000 tonnes, boucle le top 10 des principaux pays producteurs de mandarines.

Le Maroc, souligne la même source, exporte 43 % de sa production de mandarines, la Turquie 52 %, et l’Afrique du Sud, 79 %. Pour sa part, la Chine n’exporte que 3 % de sa production, le reste est consommé par le marché intérieur. L’Europe fournit 7 % des mandarines cultivées aux marchés étrangers et l’Australie vend 20 % de sa production à l’extérieur. La Turquie expédie 52 %, et l’Afrique du Sud, 79 %.