Une masse d’air chaud du Maroc provoque des records de chaleur en France

Une masse d’air chaud du Maroc provoque des records de chaleur en France




Une masse d’air chaud provenant du Maroc provoque un nouveau record de chaleur et de températures dans une bonne partie de la France. Ce phénomène qui a démarré mardi perdure.




Mercredi, le mercure a, pour la toute première fois en mars, monté jusqu’à 24,5 degrés. 23,3 degrés, c’est la plus haute température enregistrée sur le département du Jura le 24 mars 2001.

Selon MétéoNews, cette tendance durera encore quelques jours. Les matinées vont rester fraîches tandis que les conditions estivales vont se prolonger jusqu’à samedi.

Les températures vont, par la suite, baisser. Des pointes entre 24 et 25 degrés vont être enregistrées dans le Jura mercredi 31 mars et jeudi 1ᵉʳ avril.

Selon Christophe Mertz, prévisionniste et météorologue, un épisode de douceur exceptionnel frappe le Jura. Il explique que ce phénomène a été provoqué par « une masse d’air chaud en provenance du Maroc.

Celle-ci est drainée par un dôme anticyclonique positionné au-dessus des Alpes. Ensuite, un vent du Sud repousse l’air chaud vers le département ». Cette bouffée d’air succédera à la pluie à partir du lundi 5 avril.