Voici la date du début du Ramadan au Maghreb, selon le Centre international d’astronomie

Voici la date du début du Ramadan au Maghreb, selon le Centre international d’astronomie




Le Centre international d’astronomie (CIA) a annoncé la date du mois sacré de Ramadan 2021 au Maghreb se basant sur des données astronomiques. Toutefois, signalons que seule l’observation du croissant lunaire à l’oeil nu compte en Algérie et au Maroc.




Nous sommes à quelques jours du début de Ramadan. Si la date exacte du début du mois sacré n’est connue que suite à l’observation lunaire dans de nombreux pays, d’autres recourent aux données scientifiques, notamment astronomiques, pour déterminer à l’avance la date du début du mois de Ramadan. 

En la matière, le Centre international d’astronomie (CIA) dont le siège est à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, se basant sur des données astronomiques et sur les avis des spécialistes, a souligné que le mois de Chaabane a débuté le 15 mars dernier dans de nombreux pays musulmans.




Et que, du coup, la nuit du doute est fixée pour le lundi 12 avril prochain. Et selon ces données scientifiques du centre, l’observation du croissant lunaire sera possible, selon les données météorologiques, sur l’ensemble de l’Algérie et du Maroc et même sur la majeure partie du globe le soir du lundi 12 avril prochain. 

En conséquence, le mois du Ramadan débutera le mardi 13 avril prochain dans de nombreux pays musulmans, dont ceux du Maghreb. Rappelons aussi que le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a fait savoir, le lundi 29 mars, que la date du début de Ramadan 2021 est fixée au mardi 13 avril prochain.




Ce qui correspond aux prévisions du Centre international d’astronomie. Toutefois, il faut souligner qu’au Royaume du Maroc comme en Algérie, les autorités religieuses ne tiennent pas compte de l’avis des astronomes afin de déterminer la date qui doit marquer le début du mois de Ramadan.

Dans le Royaume du Maroc et en Algérie, ce sont les autorités religieuses qui annoncent la date de la nuit du doute et du début et de la fin du mois de Ramadan en se basant uniquement sur l’observation du croissant lunaire à l’œil nu. Une observation validée par une commission désignée à cette mission.